BLIDA- Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf a indiqué mercredi à Blida que ses services avaient reçu plusieurs demandes émanant de bienfaiteurs pour la réalisation d’hôpitaux à travers les différentes wilayas du pays.

M. Boudiaf a affirmé en marge de sa visite à « Dar El-Ihsane », maison d’accueil des cancéreux relevant de l’association « El Badr » à l’occasion de la journée mondiale du cancer de l’enfant, que de nombreux bienfaiteurs de différentes wilayas du pays avaient déposé des demandes pour la réalisation d’établissements sanitaires qui contribueront grandement à améliorer les soins au profit des malades.

Parmi ces initiatives qui seront lancées dés l’obtention de l’aval du ministère de la Santé, il y a lieu de citer le « projet de réalisation de 10 hôpitaux répartis à travers les différentes wilayas du pays et dont la réalisation sera prise en charge par un bienfaiteur ayant requis l’anonymat », outre un hôpital spécialisé en pédiatrie à Boussaâda (M’sila), un à Oran (120 lits) et un autre à Ain Oussara, a précisé le ministre.

M. Boudiaf a affirmé dans ce contexte qu' »à chaque occasion il tient à appeler les citoyens à adhérer à ce genre d’initiatives que l’Etat appuie et encourage », annonçant la réalisation « à l’avenir » au niveau de chaque wilaya d’une maison d’accueil dotée d’un centre de soins pour cancéreux afin d’éviter aux malades les désagréments du déplacement.

Le ministre a écouté dans ce cadre un exposé sur le projet de réalisation d’un hôpital pour enfants cancéreux à l’initiative de l’association « El Badr », le premier du genre au niveau national qui accueillera les enfants atteints de cette maladie des différentes wilayas du pays.

Le projet dont les travaux de réalisation seront lancés au début de l’année prochaine comporte deux bâtiments. Le premier d’une capacité d’accueil de 60 lits sera équipé également de blocs opératoires et de salles de soins et de rééducation alors que le deuxième bâtiment (36 lits) sera doté de salles de cours pour les enfants malades durant leur séjour, ainsi que des aires de jeux.

Selon le vice-président de l’association « El Badr », Yacine Terkmane, la date de réception de ce projet qui s’étend sur une superficie de 3000 m2 et dont le coût de réalisation est estimé à plus d’un milliard de dinars dépend de la générosité des bienfaiteurs.

Dans ce contexte, le ministre a insisté sur la gratuité de la prise en charge des enfants atteints de cancer soulignant le nombre « sans cesse croissant » des cancéreux en Algérie du fait du changement du mode de vie.

Relire depuis la source : ICI

Commenter